La presse en parle …

Arrêter de fumer grâce à l’hypnose à Nogent-le-Rotrou

Annie Bouscarrut peut vous aider à tirer un trait sur le tabac grâce à cette technique à Nogent-le-Rotrou et Chartres.

Vous voulez arrêter de fumer ? Choisissez l’hypnose.

Début d’année rime avec résolutions. Et celle qui revient souvent est le souhait d’arrêter de fumer. Une solution ? L’hypnose. Depuis quelques semaines, sur rendez-vous, c’est possible avec Annie Bouscarrut.

Lire la suite

Conte du continent africain

conte-africain.jpg

Il y a une tribu en Afrique, où la date de naissance d’un enfant n’est pas comptée depuis sa naissance, ni depuis qu’il est conçu, mais depuis le jour où l’enfant était une pensée dans l’esprit de sa mère. Et quand une femme décide qu’elle aura un bébé, elle sort et s’assoit sous un arbre, seule, et écoute jusqu’à ce qu’elle entende le chant du bébé qui veut venir. Et après avoir entendu la chanson de cet enfant, elle revient de celui qui sera le père du bébé, et l’enseigne à lui. Et puis, quand ils font l’amour pour concevoir physiquement le bébé, pendant un certain temps, ils chantent la chanson du bébé, comme un moyen de l’inviter. Et puis, quand la mère est enceinte, elle enseigne la chanson du bébé aux sages-femmes et aux vieilles femmes du village, de sorte que quand le bébé est né, les femmes âgées et les gens autour d’elle chantent la chanson du bébé pour l’accueillir.

Lire la suite

Glamour, la cigarette ?

Le scénariste de Basic instinct, Joe Eszterhas a regretté plus tard d’avoir rendu glamour la cigarette dans son film …

Basic Instinct

Diagnostiqué d’un cancer du larynx en 2001, Joe Eszterhas a écrit un édito dans le New York Times en 2002 pour parler des dangers du tabac dans les films : “Je pense que le tabac devrait être aussi illégal que l’héroïne. Alors je dis à mes collègues à Hollywood : ce que nous faisons en montrant des stars de cinéma fumer à l’écran, c’est rendre glamour le tabac. Ce que nous faisons en rendant glamour le tabac n’est pas raisonnable. Une cigarette dans les mains d’une star d’Hollywood à l’écran est un revolver visant des enfants de 12 à 14 ans.”

Les conspirateurs du tabac …

Article du Monde Culture et idées • Mise à jour du ar Stéphane Foucart – Stanford (Etats-Unis), envoyé spécial

Si vous souhaitez rester convaincu que l’on fume parce que c’est agréable et que c’est ainsi, tournez la page. Vous avez tout à perdre à lire ce qui suit.

Mais peut-être avez-vous envie de savoir pourquoi les gens fument et pourquoi il leur est aussi difficile de s’arrêter. De savoir pourquoi autant d’entre eux devraient en mourir. Et de comprendre pourquoi tout cela nous semble aussi normal.

Pour cela, il faut entrer dans la salle des machines de la plus vaste entreprise d’ingénierie du consentement jamais menée à bien. C’est un endroit compliqué. C’est un enchevêtrement d’hommes et d’institutions devenus les rouages d’une subtile mécanique, capable d’infiltrer la culture et la science, de subvertir la médecine et de corrompre en masse.

Et, pour vous guider dans ce dédale, Robert Proctor est la personne qu’il vous faut.

Lire la suite

Les mystères de la vie

Capture d_écran 2018-03-05 à 11.28.552 Bébés discutent.
– Bébé 1 : Et toi, tu crois à la vie après l’accouchement ?
– Bébé 2 : Bien sûr. C’est évident que la vie après l’accouchement existe. Nous sommes ici pour devenir forts et nous préparer pour ce qui nous attend après.
– Bébé 1: Pffff… tout ça, c’est insensé. Il n’y a rien après l’accouchement ! A quoi ressemblerait une vie hors du ventre ?
– Bébé 2 : Eh bien, il y a beaucoup d’histoires à propos de « l’autre côté »… On dit que, là-bas, il y a beaucoup de lumière, beaucoup de joie et d’émotions, des milliers de choses à vivre… Par exemple, il paraît que là-bas on va manger avec notre bouche.
– Bébé 1 : Mais c’est n’importe quoi ! Nous avons notre cordon ombilical et c’est ça qui nous nourrit. Tout le monde le sait. On ne se nourrit pas par la bouche ! Et, bien sûr, il n’y a jamais eu de revenant de cette autre vie… donc, tout ça, ce sont des histoires de personnes naïves. La vie se termine tout simplement à l’accouchement. C’est comme ça, il faut l’accepter.
– Bébé 2 : Et bien, permet moi de penser autrement. C’est sûr, je ne sais pas exactement à quoi cette vie après l’accouchement va ressembler, et je ne pourrais rien te prouver. Mais j’aime croire que, dans la vie qui vient, nous verrons notre maman et elle prendra soin de nous.
Bébé 1 : « Maman » ? Tu veux dire que tu crois en « maman » ??? Ah ! Et où se trouve-t-elle ?
Bébé 2 : Mais partout, tu vois bien ! Elle est partout, autour de nous ! Nous sommes faits d’elle et c’est grâce à elle que nous vivons. Sans elle, nous ne serions pas là.
Bébé 1 : C’est absurde ! Je n’ai jamais vu aucune maman donc c’est évident qu’elle n’existe pas.
Bébé 2 : Je ne suis pas d’accord, ça c’est ton point de vue. Car, parfois lorsque tout devient calme, on peut entendre quand elle chante… On peut sentir quand elle caresse notre monde… Je suis certain que notre Vraie vie va commencer après l’accouchement…
Auteur inconnu

Une vieille légende hindoue …

legende hindoueUne vieille légende hindoue raconte qu’il y eut un temps où tous les hommes étaient des dieux. Mais ils abusèrent tellement de leur divinité que Brahma, le maître des dieux, décida de leur ôter le pouvoir divin et de le cacher à un endroit où il leur serait impossible de le retrouver. Le grand problème fut donc de lui trouver une cachette.

Lorsque les dieux mineurs furent convoqués à un conseil pour résoudre ce problème, ils proposèrent ceci :
— Enterrons la divinité de l’homme dans la terre.

Mais Brahma répondit :
— Non, cela ne suffit pas, car l’homme creusera et la trouvera.

Alors les dieux répliquèrent :
— Dans ce cas, jetons la divinité dans le plus profond des océans.

Mais Brahma répondit à nouveau :
— Non, car tôt ou tard, l’homme explorera les profondeurs de tous les océans, et il est certain qu’un jour, il la trouvera et la remontera à la surface.

Alors les dieux mineurs conclurent :
— Nous ne savons pas où la cacher car il ne semble pas exister sur terre ou dans la mer d’endroit que l’homme ne puisse atteindre un jour.

Alors Brahma dit :
— Voici ce que nous ferons de la divinité de l’homme : nous la cacherons au plus profond de lui-même, car c’est le seul endroit où il ne pensera jamais à chercher.

Depuis ce temps-là, conclut la légende, l’homme a fait le tour de la terre, il a exploré, escaladé, plongé et creusé, à la recherche de quelque chose qui se trouve en lui.